M. Colloghan
Affichage des articles dont le libellé est Chiapas. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Chiapas. Afficher tous les articles

vendredi 17 novembre 2017

Autogestion et processus révolutionnaires

Cette intervention a été prononcée le 10 juin 2017 lors de la journée d'étude du Réseau sur l'autogestion et les processus révolutionnaires de notre temps.

Voir la vidéo

Voir le texte 
Réseau AAAEF – 10 juin 2017
Séminaire « L’autogestion et les processus révolutionnaires de notre temps : le cas des révolutions indo-afro-latino-américaines et des révolutions arabes »

I. Le cas des révolutions indo-afro-latino-américaines

Richard Neuville

jeudi 11 juin 2015

Journée Zapatiste Samedi 20 juin à Montreuil

JOURNEE ZAPATISTE

Journée organisée avec le soutien du Centre d'Études sur les Médias, les Technologies et l’Internationalisation Cemti, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

PAROLE/ACTION TRANSFORMATRICE

UN AUTRE MONDE EXISTE DÉJÀ DANS LES COMMUNAUTÉS ZAPATISTES

LIEU ET DATE : La Parole Errante, Montreuil (Paris), samedi 20 juin 2015

samedi 23 février 2013

Coopératives, expérimentations, autogestion


Le 22 septembre dernier, le collectif Marinaleda du Tarn organisait à Graulhet une journée de réflexion et de débats sur les thématiques des coopératives, des expérimentations et de l'autogestion.

Tarn Liberté Télé a interviewé plusieurs intervenant-e-s dont :
Patrice Kappel, un des organisateurs
http://www.youtube.com/watch?v=-nZoB501iyE

Richard Neuville sur les expériences en Amérique latine
 

lundi 14 janvier 2013

La tenace persistance zapatiste


Par Raúl Zibechi (uruguayen)
13-01-2013
La mobilisation des communautés zapatistes le 21 décembre et les trois communiqués de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) le 30 du même mois ont été reçus avec joie et espérance par beaucoup de mouvements antisystème et de lutte anticapitaliste en Amérique Latine. Immédiatement, les médias de ces mouvements ont reflété dans leurs pages l’importance de la mobilisation massive, qui s’est produite en des moments difficiles pour ceux qui s’obstinent à résister au système de mort qui nous dégouverne.

samedi 12 janvier 2013

Contre-Sommet des Peuples de Paris à Santiago 2013

Les réseaux, plates-formes et organisations d’Europe, d’Amérique latine et de la Caraïbe se réuniront en janvier 2013 à Santiago à l’occasion du contre Sommet des Peuples. Ils revendiqueront leurs droits à exposer des alternatives au modèle néolibéral et aux traités de libre échange.

samedi 22 décembre 2012

Chiapas : Déclaration de l'EZLN


“Vous avez entendu ? C'est le bruit de votre monde qui s'écroule” : EZLN

(Traduction par Xochilanga)

Chiapas, Mexique. Des dizaines de milliers de bases d'appui de l'Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN) ont occupé dans un silence emblématique les rues de cinq municipalités chiapanèques, dans la première manifestation publique que font les zapatistes depuis le 7 mai 2011, quand ils se sont joints à l'appel du Mouvement pour la Paix avec Justice et Dignité. Cette action simultanée et massive, la plus grande de toute son histoire, a été précédée par l'annonce que l'organisation indigène allait donner sa parole, qui a été rendue publique quelques heures après la mobilisation.

lundi 24 septembre 2012

Typologie d’expériences autogestionnaires en Amérique latine et indienne et leur rapport au pouvoir

Intervention à l’Université d’été des Alternatifs à Méaudre (le 26 août 2012) et à la journée "Autogestion, Coopératives, Expérimentations. Un Autre Monde est déjà en Marche !" organisée par le Collectif Marinaleda à Graulhet (le 22 septembre 2012)

Par Richard Neuville

Avertissement : Cet essai de typologie comporte des limites comme toute catégorisation car il n’existe pas de frontières étanches entre le social et l’économique ou entre le social et le politique.

L’Amérique latine et indienne se caractérise comme un pôle de résistance et un laboratoire social au regard de la richesse et la diversité de ces expériences. Au cours des deux dernières décennies, la région a connu un cycle de conflits et de mobilisations, au point de constituer le principal foyer de résistance à la mondialisation capitaliste et à l’hégémonie de l’Empire. En effet, le sous-continent a été le premier affecté par la mise en œuvre des recettes néolibérales et les plans d’ajustement structurels imposés par les institutions internationales. De fait, il a connu 20 ans plus tôt que l’Europe les conséquences sociales, économiques et humaines de telles politiques. Il est probablement utile de réfléchir sur les réponses que les peuples ont tenté de trouver, non pas pour les transposer mais pour étayer la réflexion et les pratiques sociales dans le vieux continent.

mardi 17 avril 2012

KARAMA

Por Gustavo Esteva
"La Jornada", Mexico, 16 avril 2012.

Il y a longtemps, longtemps, quand nous étions jeunes et beaux, nous discutions passionnément la question de "l'autonomie relative de l'État".

Nous reconnaissions la nature de classe de l'État bourgeois, comme nous l'appelions alors pour affirmer notre identité idéologique, mais nous croyions qu'il était possible d'en faire notre instrument. Des catégories comme celle de "bonapartisme" venaient à merveille pour une analyse que nous prétendions fonder sur Marx.

 

dimanche 4 mars 2012

Chiapas: Pronunciamiento del Encuentro sobre Memoria Histórica: Alternativas contra la violencia de Estado

Los días 28 y 29 de febrero de 2012, reunidos en el Centro Indígena de Capacitación Integral, Universidad de la Tierra (Cideci-Unitierra) en San Cristóbal de Las Casas, Chiapas, ante la urgente situación en la que vivimos y la coyuntura que estamos viviendo a escala mundial, regional y local, vimos la necesidad de encontrarnos para intercambiar y dialogar experiencias y saberes como protagonistas de nuestra propia vida e historia, como actores y actoras de cambio, donde concluimos en afianzar nuestro compromiso en la construcción de alternativas, que son alternativas en movimiento, alternativas que frenen y transformen las condiciones estructurales y sistémicas que han desatado la violencia de Estado, por lo que declaramos: