M. Colloghan
Affichage des articles dont le libellé est Autodétermination. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Autodétermination. Afficher tous les articles

vendredi 22 décembre 2017

Les élections en Catalogne constituent un camouflet pour Rajoy !



Les élections du 21 décembre convoquées par le gouvernement de Mariano Rajoy étaient censées clore la séquence récente d’un bras de fer entre la Catalogne et l’État espagnol, entre velléités « séparatistes » et « unionistes ». Or, elles ont été organisées dans un contexte de tensions exacerbées suite au « coup d’État constitutionnel » d’octobre dernier, avec des responsables politiques et associatifs emprisonné-e-s, d’autres poursuivi-e-s ou en exil à Bruxelles, à l’image du président destitué de la Catalogne, Carles Puigdemont, et des procédures judiciaires à l’encontre de centaines d’élu-e-s et de militant-e-s. La phase du processus d’autodétermination de juin à décembre aura été trop intense pour qu’elle s’interrompe après ces élections et les résultats le confirment. En effet, le mouvement est trop enraciné pour qu’il s’évanouisse à l’issue d’une campagne électorale surréaliste et qui s’est déroulée dans des conditions délétères. Avant d’analyser les résultats, revenons sur les principaux moments de cette dernière période.

mercredi 20 décembre 2017

Le retour au premier plan du droit à l’autodétermination des peuples



Edito de décembre rédigé pour le site de l'Association pour l'autogestion


Passé le temps de la décolonisation et de la poussée nationalitaire des années 70, le droit à l’autodétermination des peuples semblait oublié dans l’Hexagone et voilà, qu’en cet automne, il ressurgit avec une grande acuité. La victoire des formations nationalistes (autonomistes et indépendantistes réunis) en Corse, les litiges dans la définition du collège électoral pour le référendum d’autodétermination prévu en Kanaky en 2018 et la proclamation symbolique de la République catalane (même si le sentiment nationaliste s’exprime peu en Catalogne du Nord) sont l’expression du retour au premier plan de la question nationale.