M. Colloghan
Affichage des articles dont le libellé est Kurdistan. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Kurdistan. Afficher tous les articles

dimanche 29 janvier 2017

Coopérative de femmes au Rojava

"Le Rojava, territoire autonome kurde au nord de la Syrie, suscite l’enthousiasme de nombreux militants de l’émancipation — jusqu’à, pour certains d’entre eux, s’y rendre afin de prendre les armes, comme autrefois face à Franco, contre l’organisation théocratico-fasciste Daech. Le Parti de l’Union démocratique, issu du PKK turc, les branches militaires YPG-YPJ et l’action populaire quotidienne ont en effet de quoi nourrir l’espoir, en cette région ravagée par le fondamentalisme religieux, le despotisme étatique et l’ingérence des puissances internationales : le Rojava promeut, et entend pratiquer, l’autogouvernement des communautés locales, le socialisme démocratique, l’écologisme libertaire et le féminisme — gardons-nous bien sûr de croire à quelque (nouveau) Paradis sur terre, qui plus est par temps de guerre… Hawzhin Azeez, militante kurde et féministe, a fait partie du Conseil de reconstruction de Kobanê : elle participa, une année durant, au redressement de la ville après sa libération. Elle nous conduit aujourd’hui au cœur d’une coopérative de femmes et nous rappelle la nature de leur projet politique, par-delà le présent conflit : s’organiser et se développer dos aux circuits capitalistes". ☰ Par Hawzhin Azeez

samedi 10 octobre 2015

L'autonomie démocratique au Rojava et au Bakur


Par Sarah Caunes et Anouk Colombani*

Merci aux rédactrices de leur accord pour la publication de cet article sur ce blog.

Le Rojava désigne la région historiquement kurde de Syrie. Dans les affres de la révolution syrienne, y est née une forme d'organisation que les habitant-e-s qualifient de « révolution ». Cette révolution n'arrive pas de n'importe où, elle est le résultat du mouvement kurde de Turquie et des réflexions d'A. Öcalan. L'organisation porte le nom de confédéralisme démocratique.

Traduire vers l'imaginaire politique européen ce qu'est la révolution du Rojava demande de comprendre les bouleversements idéologiques et pratiques qui ont eu lieu depuis une quinzaine au Kurdistan et plus spécifiquement dans la lutte lancée par le PKK à la fin des années 1970. Première précision, on n'y parle pas d'autogestion, mais d'autonomie démocratique, de démocratie radicale et de confédéralisme démocratique.