M. Colloghan
Affichage des articles dont le libellé est Ecologie. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Ecologie. Afficher tous les articles

samedi 30 avril 2016

Services publics et Autogestion



L’illustration avec la transition écologique et énergétique

La convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics prépare des assises locales et nationales avec la perspective de rédiger un « Manifeste pour le Service Public du XXIe siècle » fin 2016. En vue de contribuer à ce travail d’élaboration, ce texte se veut une première contribution au débat : généraliste pour la première partie et vue sous l’angle de la transition écologique et énergétique pour la deuxième partie.

samedi 5 mars 2016

Les défis démocratiques de la transition écologique et énergétique

Par Richard Neuville

Dans sa critique du déficit démocratique du système parlementaire, André Gorz pointait avec clairvoyance l’écueil du bureaucratisme qui ne pourra être évité que par un éco-socialisme efficace et réaliste reposant sur des réformes révolutionnaires graduelles. Il mettait également en exergue les limites de la démocratie parlementaire et estimait que si : « Le suffrage donne le droit de gouverner, il n’en donne pas le pouvoir » (Gorz, 1975: 72). Pourtant la mystification du concept de démocratie indirecte tend à se perpétuer en déniant tout exercice de pouvoir populaire sur l’organisation de la société, en ne laissant aux citoyen-ne-s que la possibilité de désigner leurs représentant-e-s tous les cinq ans. Ainsi, les intérêts suprêmes de l’Etat capitaliste sont bien préservés (Munster, 2008).

lundi 22 février 2016

A Barjac, pour en finir définitivement avec les hydrocarbures non conventionnels !



Hasard du calendrier (à deux jours près), les populations du couloir rhodanien, des Cévennes, du Vivarais, de l’Hérault et au-delà se mobiliseront massivement le dimanche 28 février à Barjac (Gard), cinq après avoir réussi une démonstration de force (près de 20 000 participant-e-s) à Villeneuve de Berg (Ardèche), qui contraignit le gouvernement Fillon à légiférer pour interdire la fracturation hydraulique[1].

En 2011, poursuivant la mobilisation malgré l’adoption de la loi du 13 juillet 2011, les collectifs pressèrent le pouvoir à annuler trois permis (Montélimar, Nant et Villeneuve de Berg) par arrêté du 12 octobre. Cette décision intervint suite à une visite de Nicolas Sarkozy en Ardèche quelques jours plus tôt et fut probablement prise pour désamorcer la mobilisation dans l’épicentre de la mobilisation en France.

samedi 20 février 2016

Construire le Buen Vivir-Sumak Kawsay



Par Alberto Acosta *
(Traduction Richard Neuville) 

En partant d’une critique rénovée de l’idée de développement, l’Amérique latine a engagé un processus intéressant pour renouer avec ses origines. D’un coté, elle maintient et récupère une tradition historique de critiques et de questionnements sur le développement, mais élaborés et présentés depuis longtemps, ces réflexions n’ont pas été actualisées et ont été menacées par l’oubli. De l’autre, de nouvelles conceptions émergent, elles émanent des peuples autochtones et des nationalités ancestrales de l’Abya Yala et se complètent avec des apports provenant d’autres régions de la Terre.

dimanche 7 février 2016

“No se puede transformar la realidad radicalmente solo desde una lógica institucional”



Entrevista a Franck Gaudichaud, investigador y docente, editor del libro “América Latina. Emancipaciones en construcción”

Resumen, Chile


A fines del 2015, el investigador y docente Franck Gaudichaud publicó en Chile el libro “América Latina. Emancipaciones en construcción”

(http://americaenmovimiento.cl/america-latina/), el cual consiste en una compilación de textos de distintos autores, respecto al devenir de diversas iniciativas políticas desarrolladas en nuestro continente. Venezuela, Colombia, Chile, Argentina, Ecuador, Uruguay, México, Brasil y Bolivia están presentes a partir de estos relatos, introducidos por un estudio general del compilador. A partir de la lectura de esta obra, Resumen conversó con él y aquí está el registro.

vendredi 6 novembre 2015

Parution de l'Encyclopédie internationale de l'autogestion

AUTOGESTION,

L'Encyclopédie 

internationale

Un livre électronique composé de 2368 pages et de 300 entrées couvrant les 5 continents et 35 pays, sur une période allant de 1848 à aujourd'hui et rédigé par 150 auteur(e)s de plusieurs pays.


Cette Encyclopédie internationale de l’autogestion convoque et conjugue la Commune de Paris, la Révolution russe, l’Espagne libertaire de 1936, la Yougoslavie titiste, la Hongrie des conseils ouvriers, l’Algérie de l’indépendance, la Tchécoslovaquie du Printemps, la Pologne de Solidarnosc, la France de Lip, les utopies nord-américaines, les Poder Popular chilien et portugais, le Black Power, Porto Alegre, les révolutions arabes,

dimanche 18 janvier 2015

Luttes écologiques citoyennes en Argentine et en Amérique latine

RÉUNION PUBLIQUE

VENDREDI 23 JANVIER
SAINT ETIENNE DE BOULOGNE
À 20h - Salle polyvalente

LUTTES ÉCOLOGIQUES CITOYENNES
contre le gaz de schiste et contre les différentes formes d’extractivisme en Argentine et en Amérique latine

vendredi 30 mai 2014

Programme de la Foire à l'autogestion Gard-Cévennes du 13 au 15 juin 2014


Appel  à ceux et celles qui cherchent à reprendre leur vie en main !

Nous vivons une époque où les doutes l'emportent sur les certitudes. Les modèles économiques et politiques existants génèrent des crises profondes. L'invention de nouvelles façons d'agir, de produire, de décider, d'exister... est plus que jamais d'actualité́. La recherche de sens est forte.

jeudi 29 mai 2014

Débats sur une stratégie altermondialiste en Amérique latine. Première partie: La situation globale

Le livre Une stratégie altermondialiste, paru aux Editions La Découverte, en 2011, a été traduit en espagnol et édité, en avril 2012, par les Editions Trilce à Montevideo, les Editions Lom à Santiago, les Editions Le monde diplo/Capital intellectual à Buenos Aires, Les Editions La Carreta à Bogota et Medellin.  A l’occasion de la sortie des éditions en espagnol du livre, les auteurs Gustave Massiah et Elise Massiah ont été invités, en mai et juin 2012, à Buenos Aires, Montevideo, Santiago du Chili, Bogota, pour présenter le livre et participer à diverses manifestations.

Les visites ont été programmées par les éditeurs et différents mouvements. Ils ont rencontré des mouvements sociaux et citoyens, des universitaires, des étudiants et des lycéens, des responsables politiques, des journalistes, des écrivains et des artistes.Contretemps propose de publier ce texte qui rend compte de ce voyage et des discussions auxquelles il a donné lieu en quatre volets.  Nous publions ici la première partie qui propose de brefs éléments de réflexion sur la région et sur les quatre pays. Nous publierons par la suite le résumé des discussions suscitées dans les débats avec les mouvements dans les quatre pays.

Notre-Dame-des-Landes : l'abandon, c'est maintenant !

En avant vers l'abandon définitif du projet !

La préparation de notre événement de l'été se situe dans une phase charnière, où nous avons marqué des points en terme de retard des travaux, sans avoir arraché l'abandon définitif, objectif fédérateur de notre lutte.

Nous avons tenu ! Tenu sur nos trois piliers !

Tenu sur la zone !
Après le séisme de l'automne 2012, et son opération César, nous avons préservé collectivement le territoire de la Zad, paysans résistants depuis longtemps installés, habitants récents, citoyens-soutiens très présents. La vie a pu continuer et des projets agricoles pérennes ont pris forme, grâce à Sème ta ZAD et au COPAIN sur la ferme de Bellevue et sur les terres menacées. Des travaux variés sur le terrain notamment avec les Naturalistes en lutte ont encore enrichi notre expertise collective et mis sérieusement à mal les propositions de « compensation » d'AGO-Vinci. Des liens se sont noués, la Zad est plus peuplée, mieux cultivée au printemps 2014 qu'elle ne l'a jamais été. La manifestation du 22 février a montré l'énormité du soutien, tant paysan que populaire, à la défense du territoire menacé. La mobilisation éclair pour Saint Jean du Tertre a sauvé la ferme et donné des garanties pour l’avenir !

samedi 19 avril 2014

Campagne sur les gaz et huiles de schiste en Argentine

France – Argentine, terres de schiste ?
Présentation de la tournée européenne

Les Amis de la Terre France organisent du 13 au 31 mai 2014 une tournée européenne pour présenter leur nouveau documentaire et leur nouveau rapport sur la résistance au développement des gaz et huiles de schiste en Argentine. Cette tournée sera aussi l'occasion d'activités de plaidoyer et d'échanges d'expériences entre les militants argentins et européens (France, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Hongrie, Espagne).

Le documentaire Terres de schiste, produit par les Amis de la Terre France, a été réalisé par Grégory Lassalle. Il témoigne de la nouvelle ruée vers les hydrocarbures non conventionnels, à Neuquén, en Patagonie argentine, et des résistances citoyennes à ces projets menés par différentes multinationales, telles que Total, Chevron et Apache. Les premiers impacts sociaux et environnementaux sont déjà visibles : accaparement de terres de communautés Mapuche, puits au sein d'une aire naturelle protégée, absence de consultation des populations et répression etc.

dimanche 22 décembre 2013

Argentine, la population se soulève contre la « méga-usine » de Monsanto

Par Benjamin Sourice

manifestation à Cordoba, Argentine, septembre 2013
Manifestation à Cordoba, Argentine, septembre 2013

Monsanto annonçait en juin 2012 la construction en Argentine de sa plus grande fabrique de semences de maïs transgéniques (OGM) d'Amérique Latine. Le pays, déjà deuxième producteur mondial d'OGM, est en passe de devenir un exportateur de semences GM bon marché. Sur le terrain, le bras de fer entre les habitants et la firme devient des plus musclés.

vendredi 18 octobre 2013

Extractivismo, despojo y crisis climática

Parution de ce livre en Argentine - Ediciones Herramienta

Voir ci-dessous la table de matières du dernier livre publié par le GEAL (Groupe d’Etudes sur l’Amérique Latine et les Caraïbes). Il s’agit d’une étude sur les conflits environnementaux et les résistances des mouvements sociaux latino-américains contre les industries dites extractivistes. Le livre propose aussi un discussion sur l’impact de la crise en Amérique Latine et son lien avec l’approfondissement des logiques de dépossession en cours dans la région.

lundi 15 juillet 2013

Enterrons définitivement le projet de Notre Dame des Landes !

Appel Notre Dame des Landes 2013

Nous constatons qu’un coup d’arrêt à l’avancée d’AGO/Vinci et de l’Etat est bien réel sur le terrain depuis quelques semaines déjà.
Fortes des avancées acquises ces derniers mois (voir ci-dessous), l’ACIPA et la Coordination des opposants entendent  augmenter la pression sur les décideurs en organisant le grand rassemblement estival devenu traditionnel mais qui, cette année, va prendre une ampleur inégalée. Elles invitent l'ensemble des comités de soutien à organiser largement l'information et la mobilisation pour le rassemblement NDL 2013 comme ils ont su le faire au lendemain de l'invasion policière du 16 octobre sur la ZAD. La formidable et inventive force collective qu'ils représentent construira avec nous la réussite.

dimanche 23 juin 2013

Ecosocialisme et "buen vivir": la Déclaration de Quito

Du 10 au 12 juin, Quito (Equateur) accueillait un colloque sur le thème "Crise de civilisation, écosocialisme et 'buen vivir'". Organisé par l'Institut National des Hautes Etudes (IAEN), cette rencontre avait pour but de favoriser les convergences entre l'écosocialisme et les idées du "buen vivir" (ou des autres systèmes de pensée analogues). Les trois jours de débats intenses ainsi que la séance de debriefing avec les organisateurs et certains ministres ont permis de cerner les potentialités, les défis, les difficultés et les ambiguïtés de la "révolution citoyenne" menée en Equateur par le président Correa et son équipe. Notre camarade Daniel Tanuro était invité à intervenir dans ce séminaire sur le thème de l'échec des politiques climatiques capitalistes et de l'alternative écosocialiste pour une transition énergétique vers les renouvelables. Son débat avec le Secrétaire au Plan, Fander Falconi, a montré à quel point ce sujet est sensible, voire polémique, dans un pays du Sud qui mise sur les exportations d'hydrocarbures et de ressources minières pour financer son développement. Nous publions ci-dessous la déclaration adoptée par les intervenant-e-s à l'issue de leurs travaux. (LCR-web)

lundi 10 juin 2013

Vandoncourt, un village autogéré depuis 1971 : démocratie participative-délibérative & contrôle populaire

A quelques mois des élections municipales en France, nous publions deux articles sur l'expérience de Vandoncourt (Doubs), dont pourrait s'inspirer des équipes municipales et les listes qui tentent de promouvoir la démocratie active : articulation entre démocratie représentative et démocratie directe pour inventer des nouvelles formes de décision par les citoyen-ne-s. Le premier est de Joël Feydel et le second de Jean-Louis Bato.

Créons 1000 Vandoncourt !
Par Joël Feydel*
Banqueroutes frauduleuses, crise du climat, chômage, pollutions, exclusions… S’il est un sentiment largement partagé par la population dans son ensemble, c’est bien celui de l’impuissance généralisée du citoyen face aux grands problèmes de notre temps. La démocratie représentative a réussi ce tour de force de détourner le pouvoir de l’individu au profit d’assemblées et d’états sans pouvoirs et sans scrupules face aux diktats économiques de la pensée unique. Le comble du cynisme, ou du ridicule, est atteint, en plus, lorsqu’on le considère comme responsable de tous les maux, et qu’on lui enjoint de changer d’attitude pour sauver la planète : veillez à bien fermer le robinet d’eau quand vous vous lavez les dents ! Pour les retraites, désolé, mais il n’y a pas d’autre solution ! Que faire, sinon baisser les bras dans ce désert politique ? Et pourtant…

lundi 3 juin 2013

1998-2013 : Attac, 15 ans et toujours d'attaque !

Depuis 15 ans, Attac, l'Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne - fondée le 3 juin 1998 - mène des actions en vue de la reconquête par les citoyens du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie.

Attac est toujours au cœur des des principales mobilisations altermondialistes : contre l'OMC à Seattle en 1999 jusqu'à la critique des accords de libre-échange négociés aujourd'hui par l'UE, que ce soit avec les Etats-Unis, le Canada ou des pays du Maghreb ; lors des sommets du G8, puis du G20, des mobilisations contre la guerre en Irak, ou encore avec le mouvement pour la justice climatique,... Attac est l'une des organisations à l'initiative du Forum social mondial, de Porto Alegre en 2001 à Tunis en mars 2013, dernière édition qui a confirmé la vitalité de l'altermondialisme, redynamisé par les révolutions arabes et les mouvements Indignés-Occupy.