M. Colloghan
Affichage des articles dont le libellé est Agriculture paysanne. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Agriculture paysanne. Afficher tous les articles

jeudi 16 janvier 2014

Conférence souveraineté alimentaire à Aubenas

Au Grand Café Français à Aubenas
Présentation du livre
« Conquérir la souveraineté alimentaire »

en présence de l’auteur
Michel Buisson
Michel Buisson est agroéconomiste. Militant altermondialiste 
(membre d’ATTAC, des Amis de la Confédération Paysanne…), 
il est depuis 2003 actif dans la promotion de la souveraineté alimentaire.

Mercredi 29 janvier à 18 heures 30

Co-organisation Confédération paysanne et les Alternatifs-Ensemble!

vendredi 29 novembre 2013

Conquérir la souveraineté alimentaire

Michel Buisson
Préfaces d’Olivier de Schutter et de Gustave Massiah
ISBN : 978-2-343-01686-3 • 23 € • 220 pages
Ed. L’Harmattan

Oui, la souveraineté alimentaire reste à conquérir. Certes, de nombreuses avancées dans cette conquête ont eu lieu depuis 1996 grâce aux mobilisations et aux travaux de la Via Campesina et de ses alliés : enrichissement du paradigme et du concept, mise en oeuvre d’alternatives concrètes…

Cependant, la permanence de la pauvreté et de la sous-alimentation pour une grande partie de l’humanité, les crises alimentaire et écologique comme les avancées de l’agrobusiness, rendent la souveraineté alimentaire de plus en plus nécessaire, alors même que la crise du système capitaliste offre des opportunités.

vendredi 12 juillet 2013

Appel de la VI Conférence de La Via Campesina – Egidio Brunetto (du 9 au 13 Juin 2013)

(Djakarta, 12 Juin 2013)

Nous, à La Vía Campesina, en appelons à toutes les organisations rurales et urbaines et aux mouvements sociaux à construire une nouvelle société fondée sur le souveraineté alimentaire et la justice. Nous sommes rassemblés ici, honorant la mémoire de nos ami(e)s et dirigeant(e)s et de celles et ceux dont le courage et l’engagement nous inspirent. La Via Campesina, mouvement paysan international rassemble plus de 200 millions de paysan(e)s, petits producteurs, paysan(e)s sans terre, femmes, jeunes, autochtones, les migrant(e)s et les travailleurs et travailleuses agricoles et alimentaires, de 183 organisations provenant de 88 pays. Nous sommes ici en Asie, terre de la majorité des paysan(e)s du monde pour célébrer nos deux premières décennies de luttes.